Suivez nous sur:

Actualité

La CIE éclaire un circuit cycliste pour la paix avec les médias et des Ambassadeurs

Une initiative pour la sauvegarde de la paix à vélo a vu le soutien et la participation de la Compagnie ivoirienne d’électricité dans cet élan qui a vu la participation des hommes de média

Publié

le

La Compagnie ivoirienne d’électricité, entreprise citoyenne qui a pour mission de contribuer au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire par la fourniture d’une électricité de qualité, ne peut assurer sa mission de service public que dans un climat de paix. L’entreprise chère au Directeur Général Ahmadou Bakayoko ne pouvait donc qu’être présente à une initiative qui prône la paix. 

Samedi 19 septembre, à la maison de la presse, au Plateau, des agents de la CIE étaient donc donc présents, à vélo, pour pédaler afin d’atteindre la ligne d’arrivée de la paix.

“On a trouvé normal d’accompagner parce que cette initiative prône la paix et la cohésion sociale et, à la CIE, nous sommes plus de 5000 agents, nous sommes la Côte d’Ivoire à chaque pilier de l’entreprise. La CIE a associé son image parce que, nous avons estimé que c’est une action noble, une action qui prône la paix, qui encourage les fils de ce pays à collaborer, à travailler ensemble. A vélo, nous ne faisons pas de distinction d’ethnie, de groupe, ça rassemble tous les enfants de ce pays” a expliqué Mariama Fofana Attar, à la tête de l’équipe vélo de la CIE.

Cette Initiative de la fondation Rike for Peace avec les institutions, a bénéficié du soutien de la société civile et des hommes de médias ivoiriens pour œuvrer à la consolidation et au maintien de la paix en cette période électorale en Côte d’Ivoire, à travers une course de vélo sur un parcours de 5 kilomètres.

Plusieurs institutions gouvernementales et non gouvernementales ont pris  part à cette compétition qui s’est déroulée ce samedi 19 septembre 2020 au plateau.

Asalfo du groupe Magic system, président fondateur de la Fondation Magic Système a justifié sa présence. « Ce matin nous étions tous sur le vélo et on roulait tous ensemble. On ne pouvait pas faire la distinction sociale, ni savoir l’appartenance politique de chacun. Autant nous pouvons être à velo ensemble, autant nous pouvons aussi être à pied ensemble et vivre ensemble » a-t-il fait savoir.

« Nous soutenons cette initiative parce que, aujourd’hui, notre pays, la Côte d’Ivoire a besoin de ce genre de projet. Ce genre de projet qui tend à accompagner la promotion de la paix. À la base, Le vélo est un moyen de déplacement, après c’est devenu un outil de santé. Mais aujourd’hui avec ce genre d’initiative le vélo devient un outil de paix. Voilà l’objet de ma présence ce matin » a-t-il soutenu.

À sa suite, L’Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Jobst Von KIRCHMANN  et Anne Lugon-Moulin, l’Ambassadrice de la République Fédérale de la Suisse en Côte d’Ivoire, tous cyclistes occasionnels  à cette compétition ont tenu à saluer l’initiative et ont adressé des messages de paix.

 «  On doit s’inspirer de cette course au cours de laquelle personne ne voulait être premier. Nul n’a bousculé l’autre et Il n’y avait pas de premier ni de dernier. C’est la Côte d’Ivoire qui gagne dans ce cas » a estimé l’Ambassadeur de l’UE.

La fondation Rike for Peace compte organiser à l’échelle nationale  avec la fédération ivoirienne de cyclisme un Tour de Côte d’Ivoire pour la paix  les prochaines jours.

Mohamed CAMARA, Stagiaire

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)