Suivez nous sur:

Actualité

Guinée- En pleine campagne électorale, le régime d’Alpha Condé échappe à un coup d’État

Publié

le

Un coup d’État a échoué en Guinée avec tout de même la mort d’un commandant d’un important camp militaire

Un officier supérieur de l’armée guinéenne a péri lors d’une  tentative de déstabilisation constatée vendredi 16 octobre 2020.

Un communiqué signé du ministre de la défense Dr Mohamed Diané confirme la mort du colonel Mamady Condé, commandant du Bataillon spécial des commandos en attente de Samoreyah- BSCA, tués par des “hommes armés”.

Le communiqué précise que la situation est “sous contrôle” à Kindia,  situé à 135 km de la capitale Conakry, et où se trouve le camp.

Les mutins auraient, de sources sûres, libérés des détenus de la prison civile. Tout porte à croire qu’il s’agit d’une tentative de déstabilisation du régime d’Alpha Condé.

Très tôt ce vendredi 16 Octobre 2020, les populations ont été surprises de constater que la ville de Conakry avait été bouclée par l’armée. Personne ne pouvait y entrer ni en sortir.

Les guinéens s’apprêtent à se rendre aux urnes ce dimanche 18 Octobre 2020 après une campagne électorale électrique. Plusieurs cadors de l’opposition qui contestent la candidature du président, à l’exception de Cellou Dalein, ont décidé de boycotter le scrutin.

Un grand meeting de clôture d’Alpha Condé est prévu ce vendredi au stade de Conakry.

I.T

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)