Suivez nous sur:

Actualité

Filière coton- La campagne de commercialisation débute vendredi 20 novembre

Publié

le

L’objectif de 500.000 tonnes de coton graine à atteindre constitue toujours la barre symbolique que visent les autorités agricoles ivoiriennes. Et l’espoir est permis avec cette nouvelle campagne de commercialisation qui débute vendredi 20 novembre 2020 dans le bassin cotonnier ivoirien.

Déjà, la CIDT a sorti ses premières balles mercredi 18 novembre 2020 dans l’usine de Bouaké afin de s’assurer que tout est fin prêt pour le démarrage vendredi 20 novembre.

La société de Koné Daouda Soupkafolo a produit 111 000 tonnes de coton graine lors de la campagne 2019-2020 contre 73000 tonnes, pour la campagne 2018-2019.

Les prix bord champ n’ont pas changé, 300 F/kg pour le coton graine, 1er choix et 275 F/kg pour le 2è choix. La CIDT a obtenu la certification de sa fibre de coton par la certification CNIA avec le « cotton made in Africa ».

Avec ses trois usines de Bouaké, Mankono et Séguéla, l’ancienne société publique a obtenu le meilleur rendement à l’hectare, 1.6 Tonne/ha, 1er au classement avec le même rang pour la qualité. La CIDT a une surface totale de production d’un peu plus de 90.000 hectares.

Les sociétés cotonnières en concurrence sont la CIDT, COIC Yébéhognon, Ivoire Coton, SECO, Global Cotton.

La Côte d’Ivoire a produit pour la campagne écoulée 490.910 tonnes pour la campagne 2019-2020 contre 468 983 tonnes pour la campagne 2018-2019 soit une hausse de 4.6%. Le nombre de producteurs est passé de 103 336 en 2018-2019 à 117 766 soit une hausse de près de 13.96%.

Le Directeur Général du conseil coton-anacarde, Dr Adama Coulibaly, a convié les acteurs de l’autre mamelle, la noix de cajou, à un séminaire pour établir le bilan de la réforme de cette filière.

ARS

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)