Suivez nous sur:

Actualité

Décrispation politique- les 06 femmes du parti de Guillaume Soro, libérées

Publié

le

Les femmes du mouvement politique de Guillaume Soro, Générations et peuples solidaires (GPS) détenues depuis des mois à la MACA ont retrouvé leur liberté ce mercredi 27 janvier 2021.

Après des mois de détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), ces 06 femmes activistes politiques, militantes du Mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS) ont toutes été libérées sans aucune condition.

Avec elles, la présidente d’une organisation de la société civile, Pulcherie Gbalet, qui avait été mise aux arrêts après avoir déposé des documents d’information sur une manifestation qui a dégénéré.

Il s’agit de Pulchérie Edith Gbalet, présidente d’Alternative Citoyenne Ivoirienne, arrêtée le 15 août et détenue depuis ce jour.

Les femmes du parti GPS que sont Anne-Marie Bonifon, 57 ans, coordinatrice nationale du GPS en Côte d’Ivoire arrêtée le 13 août, de Ange- Marie Yeo, 40 ans, arrêtée avec Anne-Marie Bonifon lors de la manifestation du 13 août, Henriette Sonnebo Guei, 55 ans, arrêtée le 13 août, Naminata Koné dite Amy Diaga49 ans, détenue depuis le 13 août et de Kouigninon Irène Pan épouse Todé, hument à nouveau l’air de la liberté.

Certaines de ces femmes étaient inculper d’atteinte à l’ordre public, participation à un mouvement insurrectionnel, atteinte à l’autorité de l’État, destruction volontaire de biens publics et participation à un attroupement.

Elles peuvent désormais vaquer librement à leurs occupations.

 

Marie-Brigitte KOMONDI

 

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)