Suivez nous sur:

Actualité

Culture/ Venance Konan et Professeur Lacina Coulibaly expliquent en ouvrage “l’Ivoirien nouveau”

Publié

le

Le journaliste-écrivain et président du Conseil d’administration d’IDT et son binôme le poète Lacina Coulibaly, président de l’université polytechnique de Man, étaient à l’université virtuelle de Côte d’Ivoire, à Abidjan, Deux Plateaux pour expliquer le concept de l’Ivoirien nouveau aux étudiants.
Que faire quand on a décidé de donner un écho plus large et surtout expliquer le bien-fondé d’un concept aux étudiants ? La réponse est évidente : aller vers eux et faire preuve de pédagogie.
C’est ce que Venance Konan et Lacina Coulibaly ont commencé le mardi 14 mars 2023 à l’université virtuelle de Côte d’Ivoire ( UVCI). En effet, la première étape d’une dédicace-tour dans les institutions d’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire a été l’occasion pour  créé par le Président Ouattara et surtout la nécessité pour les étudiants d’en faire une résolution.
Dans son mot de bienvenue, le Prof Koné Tiemoman, président de l’UVCI a exprimé sa joie de voir que ” la Dédicace-tour débute par l’UVCI“, puis il a aussi rassuré sur sa disponibilité à mettre le modèle pédagogique de l’UVCI à la disposition des auteurs afin que la tournée puisse avoir un plus large écho  dans le milieu universitaire. Par la suite, le Dr Cissoko Saran a présenté les œuvres du  professeur titulaire en biotechnologie et poète Lacina Coulibaly, c’est-à-dire ”La Doublure” et ”Monologue” en ces termes:
. ” La première des choses qui saute à l’oeil dans les œuvres littéraires de l’auteur, c’est le caractère éclectique de sa voix. Celle-ci est libre et elle parle de tout ce qui touche l’homme. La deuxième chose qui accroche le lecteur, c’est que le poète est humaniste. (…) ” a-t-elle dit
Par la suite, c’est au Dr Oumou Dosso qu’est revenu la charge de présenter quelques ouvrages du riche répertoire de Venance Konan. À savoir, la trilogie des catapila ( Robert et les Catapila, Catapila, ces ingrats et Catapila chef de village)  et l’essai ” Si le Noir n’est pas capable de se tenir debout, laissez- le tomber. Tout ce que je vous demande, c’est de ne pas l’empêcher de se tenir debout…”. Au fil de ces œuvres,  a dit la présentatrice, “Venance Konan a souvent trempé sa plume, comme d’autres aiguisent leurs épées, dans le fiel de nos tares pour nous ramener à nous-mêmes et nous inviter, pardon, nous pousser à faire ressortir le meilleur de nous-mêmes pour être non pas de nouveaux citoyens mais des citoyens nouveaux”. Pour conclure elle a relevé” l‘égalité de style de Venance Konan. Malgré les différentes thématiques, sa plume garde la même agilité et toujours, l’auteur sait bien viser sa cible : nous“. Les débats qui ont suivi les deux présentations ont permis aux auteurs d’expliquer ce qu’ils entendent par le concept  Ivoirien nouveau. Pour eux, ” C’est le citoyen modèle qui contribue au rayonnement de la Côte d’Ivoire et veille à laisser à la postérité un pays dont ses descendants sont fiers d’hériter”. Pour le poète Lacina Coulibaly le concept créé par le Chef de l’État, est une ”invite à la quête de l’excellence, au respect des institutions, à la préservation de l’environnement, etc. Le Président Ouattara a déjà donné le bon exemple et nous devons marcher dans ses pas pour une Côte d’Ivoire encore plus dynamique et où il fait bon vivre. Ce message, nous devons le divulguer partout et surtout dans le monde universitaire afin de le pérenniser”
Pour Venance Konan, ”en décrétant l’année 2023 comme celle de la jeunesse, le Chef de l’État montre l’importance de cette jeunesse pour la Côte d’Ivoire et il nous revient d’aider à semer la bonne graine afin que ce pays avance toujours positivement dans sa trajectoire” at-il insisté.
La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs enseignants ainsi que de nombreux étudiants en présentielle et en ligne.
Après cette première étape, les deux auteurs comptent bien poursuivre leur croisade de sensibilisation des étudiants aux valeurs de l’Ivoirien nouveau c’est-à-dire le citoyen travailleur, aimant son pays, respectueux des lois et institutions, à l’esprit ouvert, probe et  propre.
Adam’s Régis SOUAGA et Celcom auteurs

DERNIERES INFO

NOS PARTENAIRES

LAURORE’ TAGS

Publicité