Suivez nous sur:

Actualité

Port d’Abidjan- Alassane Ouattara pose la 1ere pierre des superstructures du 2e terminal à conteneurs 

Publié

le

Les travaux du port autonome d’Abidjan se poursuivent avec la pose de la première pierre des superstructures par Alassane Ouattara 

Le chef de l’État Alassane Ouattara a lancé, lundi 5 octobre, les travaux de construction des superstructures du deuxième terminal à conteneurs du Port Autonome d’Abidjan.(PAA).

La construction d’un deuxième terminal à conteneurs dont la composante “infrastructures” déjà achevée et réceptionnée a coûté 334 milliards de francs CFA répond à plusieurs objectifs. Il s’agit, selon la vision des autorités portuaires, de repositionner cette infrastructure au niveau continental et sous régional mais de répondre aux perspectives de développement économique du pays.

Le PAA dans sa configuration actuelle ne pouvait plus accueillir et traiter les porte-conteneurs avec 16 m de Tirant d’eau (contre 11, 5 m de TE avant le projet) et de capacité, 14 000 conteneurs (contre 3500 actuellement). Le projet à terme va donc permettre au PAA d’accueillir les plus grands porte-conteneurs fréquentant les côtes africaines.

Ce qui va considérablement améliorer les cadences de traitement des navires porte-conteneurs, supprimer les temps d’attente des navires et accroître l’attractivité du Port pour les armateurs et en faire le premier port à conteneurs de la Côte ouest africaine.

Selon le DG du PAA, Hien Sié Yacouba, en neuf ans, de nombreux investissements qui ont coûté 1000 milliards de francs CFA ont été réalisés au port d’Abidjan. Ces investissements ont permis au port de performer et d’atteindre pour la première fois de son histoire la barre des 25 millions de tonnes de marchandises traitées en 2019.

Les investissements les plus importants restent l’élargissement du canal de Vridi et la construction de ce 2e terminal à conteneurs qui font entrer le PAA dans la catégorie des ports leaders. Le nouveau terminal à conteneurs permettra, a précisé Hien Sié, de faire passer le traitement annuel des conteneurs de 1 à 2,5 millions.

Philippe Labon, vice-président de Côte d’Ivoire Terminal, au nom du concessionnaire, a promis un terminal ultra moderne et performant d’ici 18 mois, durée des travaux. “Nous travaillerons pour un port efficace et compétitif qui stimulera la croissance économique et augmentera le pouvoir d’achat des ivoiriens”, a-t-il soutenu.

Le président de la République, Alassane Ouattara, s’est quant à lui, réjoui des emplois qui seront créés pour la jeunesse.” Ce projet me tient à cœur. Vous connaissez mon obsession pour l’emploi“, a rappelé le chef de l’État.

Le coût des travaux de la composante “superstructures” s’élève à 262 milliards de francs CFA. Elle va générer  pendant la phase des travaux 700 emplois directs et la phase d’exploitation, 450 emplois.
Les travaux de la composante “infrastructures” ont, pour leur part, permis la création de 1350 emplois directs.

La réalisation de ce deuxième terminal à conteneurs a nécessité la création de 37, 5 ha de terre-plein par remblais hydraulique, le dragage et la réalisation d’un chenal d’accès et d’un cercle d’evitage (18 m de profondeur) et

Le PAA est le deuxième port en terme de trafic en Afrique subsaharienne, selon le ministre des Transports, Amadou Koné.

I.T

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)