Suivez nous sur:

Actualité

Opération de distribution des cartes d’électeurs : Le RHDP Tonkpi passe à la vitesse supérieure

Publié

le

Le Tonkpi veut un score sans appel à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Mais cela passe d’abord par le retrait des cartes d’électeurs. Les responsables régionaux dont les ministres Konaté Sidiki et Flindé Albert ont eu une séance de travail dans la journée du vendredi 16 octobre pour donner un coup d’accélérateur au processus en cours pour éviter des surprises désagréables.

« Le Tonkpi est l’une des régions stratégiques pour cette élection présidentielle. Tout le monde nous regarde. Notre avenir politique est envahi. Nous avons un objectif d’au moins 163 000 voix sur les 600000 voix que compte la région. C’est l’objectif qui nous est assigné », a indiqué le ministre directeur national de campagne en charge des mouvements de soutien.

Pour y arriver, selon le coordonnateur régional tous les responsables quelle que soit leur rôle et leur niveau doivent descendre dans les quartiers, les villages et campements pour inviter les populations à retirer leurs cartes d’électeurs. « Man n’a encore rien fait. Notre pourcentage de retrait de cartes d’électeurs est encore faible dans toute la région. Seul le département de Biankouma avec Dr Dely Mamadou donné satisfaction. Il faut aller de maison en maison pour demander à nos parents de retirer leurs cartes d’électeurs. Nous n’avons plus un seul temps à perdre. Cette réunion d’aujourd’hui c’est pour la mobilisation du corps électoral, élaborer des stratégies de retrait en impliquant les forces vives de la région pour un résultat positif. Il faut le dire cette opération est méconnue de nos populations or elle est importante. Nous allons atteindre un objectif avec l’implication de tous, guides religieux, société civile… », fait-il savoir.

Pour ce qui concerne l’arrivée du candidat Alassane OUATTARA le dimanche 18 octobre et l’élection, le ministre de l’artisanat, dira que : « C’est un plus pour nous dans notre campagne. Nous sommes donc honorés que le président ait choisi notre région pour cette visite politique. Nous sommes prêts et nous allons lui réserver un accueil chaleureux. Et après nous irons aux élections tranquillement. »

Il faut noter que le candidat Alassane OUATTARA après Bouaké est attendu à Man dans le Tonkpi où il s’entretiendra avec les chefs coutumiers, les cadres et élus, les structures du parti des régions du Tonkpi, du Guemon et du Cavally.

Solange Oulaï

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)