Suivez nous sur:

Actualité

Terrorisme- Une nouvelle attaque terroriste perpétrée à Kafolo

Publié

le

Une attaque présumée terroriste a été enregistrée aux aurores, lundi 29 mars 2021, contre les positions des forces de défense et de sécurité ivoiriennes, occasionnant un bilan de quatre tués, deux assaillants et deux éléments des FACI-gendarmes ivoiriens, non confirmés de source officielle, apprend laurore.net.

Une source militaire de la 3è Région Militaire de Bouaké a confirmé à Laurore.net l’information d’une attaque à relent terroriste survenue lundi 29 mars 2021 entre la frontière ivoirienne et burkinabè, à Kafolo. L’information est aussi confirmée par une source civile de la localité mais sans pouvoir en dire plus sur le bilan. Une opération de ratissage est en cours.

Les éléments des forces de défense et de sécurité ivoiriennes, en poste à Kafolo, à une centaine de Km de Kong, dans le centre-nord ivoirien, ont essuyé le 11 juin 2019, une attaque.

Au bilan officiel, « une dizaine de soldats tués, six blessés et un assaillant tué » selon le chef d’état-major général des Armées ivoiriennes, Lassina Doumbia.

Depuis cette attaque, des renforts d’hommes et de matériels ont été convoyés vers cette région frontalière avec le Burkina Faso avec en partage le fleuve Comoé.

Les Armées ivoirienne et burkinabè ont lancé le 13 mai 2019, sur le territoire ivoirien qui sert de repli à des terroristes qui mènent des assauts au Burkina Faso depuis quelques années, l’opération « Comoé » qui a permis de neutraliser des bandits et récupérer des armes.

La vigilance des hommes du Général Lassina Doumbia a pu endiguer cette tentative d’attaque même s’il est à déplorer deux morts dans les rangs des hommes.

La Côte d’Ivoire est engagée sur le front anti-terrorisme au Mali. Le mercredi 13 janvier 2021, le détachement de casques bleus ivoiriens engagés au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), a subi une attaque meurtrière sur le terrain faisant quatre tués et quatre blessés.

ARS

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)