Suivez nous sur:

Actualité

PDCI-RDA- Des jeunes cadres donnent raison à KKB et grognent contre Bédié et Niamkey Koffi

Publié

le

C’est la déception chez de nombreux jeunes cadres du PDCI-RDA après la nomination du Pr Niamkey Koffi au poste de Secrétaire exécutif du parti qui continue de promouvoir les septuagénaires à leur détriment.

Plusieurs de ces jeunes cadres sont en train de donner raison à Kouadio Konan Bertin dit KKB qui, envers et contre tous, a pris ses responsabilités par sa candidature contre Henri Konan Bédié pour être le candidat du parti à la présidentielle du 31 octobre.

Ils se rendent compte que le changement générationnel n’est pas à l’ordre du jour au PDCI. C’est du moins l’amer constat que font ces jeunes. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est la récente nomination du Pr Niamkey Koffi (73 ans) comme Secrétaire exécutif par intérim, en remplacement du Pr Maurice Kakou Guikahué, écroué pour sédition, attentat et complot contre l’autorité de l’Etat, assassinat etc.

On a voulu jouer les enfants dociles pour espérer jouer enfin un rôle important. Ne dit-on pas que, ce sont les enfants sages qui héritent du père. Mais les “vieux” rechignent à laisser la place. C’est KKB qui a compris que c’est bousculant les choses ou se rebellant qu’on  fera confiance aux jeunes. Ce que je te dis, c’est un sentiment que partagent beaucoup de jeunes”, commente très déçu, un jeune cadre membre du Bureau politique du PDCI, la nomination du Pr Niamkey.

Des vieux et même malade (allusion faite à un malaise que le Pr Niamkey Koffi a fait en direct sur le plateau de la Rti en plein débat télévisé), on continue de leur faire confiance au lieu de les ménager”, a-t-i dénoncé dans un entretien à Laurore.net.

I.T

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)