Suivez nous sur:

Actualité

Législatives 2021- La base du RHDP choisit N’Dri Philippe et Kouadio Kouamé David

Publié

le

Le conseiller du Directeur Général du Conseil Coton Anacarde, N’dri Philippe, cadre de Tiébissou, est la tête de liste RHDP pour les élections législatives, dans la circonscription de Tiébissou. Une candidature facilitée par la grandeur d’esprit de son jeune frère, Lopez Amani, collaborateur du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, qui a opté pour l’appui à son aîné sans grincement de dents. Un exemple de discipline et de vision de l’intérêt général.

Amani Lopez, délégué départemental associé, démarché par les militants a préféré faire la passe à son aîné Ndri Philippe,  Conseiller du DG de Coton-anacarde,  par ailleurs,  ancien DG de l’Agepe (aujourd’hui Emploi Jeunes), ex-Directeur de cabinet de Paul Koffi Koffi et promoteur du projet Thimo.

C’est ce technocrate qui a  accepté de défendre les couleurs du RHDP dans le département de Tiébissou, il a salué le fair-play dont a fait preuve le délégué départemental associé. Avant de rassurer les militants qu’avec ce duo, la victoire aux législatives est une certitude. La base invite la haute direction des houphouétistes à valider ce ticket gagnant.

Réunis le dimanche 10 janvier 2021 sous la supervision de Kouamé Bianco, délégué sous-préfecture RHDP-Molonou, les présidents de comités de base et les délégués de secteurs ont, comme un seul homme, porté leur choix sur N’Dri  Philippe (Nanafouè) et Kouadio Kouamé David (Aïtou) pour conduire la liste RHDP aux élections législatives du 6 mars prochain.

Les militants RHDP du département de Tiébissou ont une revanche à prendre après le non vote de la présidentielle du 31 octobre 2020 pour cause de boycott actif lancé par une opposition qui tentait un coup d’Etat.

La désobéissance civile orchestrée par le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié et le FPI, de Pascal Affi N’guessan, soutenus par leurs suppôts, a causé des pertes en vies humaines à Tiébissou et des destructions de biens publics et privés. Ousmane Bamba, fils de Tiébissou, en partance pour Abidjan, a vu ses véhicules partir en fumée à Yamoussoukro du fait de manifestants intoxiqués.

Une partie de l’opposition a accepté de prendre part au dialogue politique initié par le gouvernement.

Adam’s Régis SOUAGA 

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)