Suivez nous sur:

Actualité

Législatives 2021- “Djal” Konaté Khalifa mobilise en indépendant contre Tchomba à Séguéla

Publié

le

Quelque part à Yopougon groupement foncier, dimanche 10 janvier 2021. Une réunion a lieu autour des élections législatives dans la circonscription électorale de Séguéla sous-préfecture. Devant l’assemblée réunie, Konaté Khalifa plus connu sous le surnom de Djal.
Il entend briguer le fauteuil législatif contre Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée Nationale et dinosaure du parti au pouvoir.
Les échanges se font en koyaka, la langue locale, avec des ponctuations de bénédiction. Konaté Khalifa explique le sens de sa candidature surtout dans une région acquise au RHDP et au président Alassane Ouattara. Il motive.
« Notre candidature s’inscrit dans un cadre d’indépendant (…). On est des fruits du RHDP. Le parti a ses choix qui ne sont pas forcément nos choix » fait-il savoir.
Avec la bénédiction de sa famille biologique, il est prêt à aller à l’assaut des aspérités du terrain. Pendant plusieurs heures, il a expliqué en long et en large ses différentes motivations.
Pour ce candidat indépendant, le président Alassane Ouattara a indiqué vouloir laisser la place à la nouvelle génération. « La priorité du président Alassane Ouattara est de préparer la relève. On doit commencer même dans la sous-préfecture de Bobi (localité située à quelques kilomètres de Séguéla), il serait bien qu’un enfant de Bobi soit dans les instances de décision », a-t-il recommandé.
« On va contre un homme fort du parti que je respecte beaucoup. On a contribué à son élection. Mais à un moment donné, il faut passer à autre chose; on se bat auprès de nos cadres», a déclaré Djall Konaté qui invite ses parents et jeunes frères à une mobilisation.
Le président de l’Assemblée Nationale, successeur de Guillaume Soro, n’est pas au mieux de sa forme.
SKR

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)