Suivez nous sur:

Actualité

Le général Vagondo Diomandé vole au secours des chefs coutumiers

Publié

le

Ils pourront désormais se rendre partout dans la région du Tonkpi pour parler de paix et de cohésion sociale, une mission qui leur est assignée. Eux, ce sont les chefs coutumiers du Tonkpi, ils viennent de bénéficier d’un don de 40 motos et 500 kits scolaires pour leurs enfants. C’est un geste du ministre de la sécurité et de la protection civile, le général de Corps d’Armée Vagondo Diomandé et son épouse.

« Le souci du président Alassane OUATTARA est de laisser une Côte d’Ivoire en paix où chacun se sent bien. J’en appelle à la jeunesse à plus de responsabilités. C’est dans ce même sillage que les chefs coutumiers font le tour de toutes les contrées pour parler de paix et véhiculer le message du président de la République. En tant que cadre, j’ai voulu apporter ma modeste contribution à cet élan à travers des moyens de mobilité. Cela pour permettre à nos chefs d’aller dans tous les hameaux pour inviter les uns et les autres à cultiver la paix et la cohésion sociale », indique le patron de la sécurité.

Aussi, justifie-t-il pourquoi le don de kits scolaires. « Les kits aussi, c’est pour les enfants du Tonkpi qui sont la relève afin qu’ils soient assidus et travaillent bien à l’école. Ce sont les futurs cadres et ministres de ce pays. Il faut qu’on les encadre. Voilà le sens que je donne aux initiatives que j’ai prises pour la région du Tonkpi. La jeunesse est la relève de demain. C’est elle qui aura en charge la destinée de ce pays. Celui qui se prépare à assurer des responsabilités doit faire preuve de discernement », soutient-il.

Les chefs traditionnels n’ont pas manqué de saluer le geste du donateur. « Ce geste de notre fils est un geste salvateur. Nous donner 40 motos et mettre à la disposition de nos enfants 500 kits scolaires, c’est vraiment énorme comme don. Nous disons merci au général et à son épouse. Ces moyens nous permettront d’aller partout car dans la région plusieurs routes ne sont praticables qu’à moto. Nous en ferons bon usage. Que les mânes ancestraux veillent sur notre fils et qu’il continue de soutenir ses parents que nous sommes », souhaite Gloudeu Gué Pascal. Avant les dons faits aux chefs traditionnels au domicile de sa Majesté Gué Pascal, le général de Corps d’Armée Vagondo Diomandé s’est rendu dans plusieurs localités de la région dont Kpata, Dio, Gogouin, Soma et Biankouma village, où il a fait parler aussi son cœur.

Solange Oulaï

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)