Suivez nous sur:

Actualité

Investissements économiques- Alassane Ouattara annonce la vaccination contre le coronavirus et l’intensification de travaux routiers

Publié

le

Le visage un plus radieux, Alassane OUATTARA a fait la traditionnelle adresse à la Nation, jeudi 31 décembre 2020. Le Président de la République ivoirien a estimé que, les « Résultats économiques de la Côte d’Ivoire ont été obtenus grâce aux forces vives de la nation » reconnaissant que « nous avons fait du chemin depuis 2011. »

« Je sais que les défis sont encore plus nombreux et nous voulons aller encore plus loin et plus vite » a-t-il indiqué. Il a traduit son espérance en ce début de nouvelle année 2021. « Nous abordons l’année avec beaucoup d’espérance » a fait savoir Alassane Ouattara.

Il a reconnu que « 2020 a été difficile à cause de la crise sanitaire du coronavirus. »

Le Chef de l’Etat a indiqué que « La Côte d’Ivoire a été touchée par la pandémie du covid-19, beaucoup de nos concitoyens ont vu leurs activités touchées, certains en sont malheureusement décédées. L’appareil productif a été touché à environ 2 % en 2020 contre 7% initialement prévue. »

Suite à l’apparition des premiers cas de malade du Covid-19 le 11 mars 2020, « le gouvernement en a fait une priorité avec ses partenaires dont l’OMS. L’Etat a apporté un soutien avec un plan de riposte doté de 95 milliards FCFA. »

Pour faire face au coronavirus, « 240 millions d’unité de masque à fin décembre » ont été distribués. « Le gouvernement a mis en place des moyens adéquats, 13 sites de détection installés dans le Grand Abidjan, 240 mille échantillons à la mi-décembre et les cas confirmés ont été pris en charge gratuitement. 600 lits additionnels ont été mis en place à Abidjan et dans les grandes villes » a rappelé Alassane Ouattara.

La riposte ivoirienne face à la pandémie, a-t-il soutenu a permis à ce jour d’avoir un bilan de « 22366 cas confirmés, 21909 guéris soit 98% de taux de guéris, 137 décès. 0.61% de taux de létalité, 5% de taux de positivité » ; toute chose qui a fait dire au Président de la République que « la pandémie est maîtrisée. »

Il a rappelé que « 1700 milliards FCFA ont été mis en place pour apporter un concours financier direct aux populations, aux entreprises du secteur informel, aux PME et aux grandes entreprises. »

De façon plus pratique, « 159 milliards FCFA ont été décaissés dont 24 milliards en direction du secteur agricole. » « 156000 ménages défavorisés » ont bénéficié de l’assistance de l’Etat. « 570 PME et 70 Grandes entreprises » ont vu le soutien de l’Etat, a soutenu Alassane Ouattara.

Selon le Chef de l’Etat, « La Côte d’Ivoire est citée en exemple pour la gestion rigoureuse de cette crise. Je félicite tout le personnel médical, en première ligne dans cette pandémie. »

Il s’agit a-t-il dit, de « Maintenir une vigilance à tous les niveaux, notamment le lavage régulier des mains, le port du masque dans les lieux publics et la distanciation sociale » surtout face à la « 2è vague de contamination dans la sous-région. »

Aussi, en terme de riposte continue, le Chef de l’Etat a-t-il annoncé la « Vaccination à titre gracieux de personnels de la santé, des forces de défense et de sécurité et des enseignants, les personnes âgées, avec des pathologies chroniques et les voyageurs internationaux, soit 20% de la population dont la vaccination est prévue pour avril 2021. »

Alassane Ouattara a annoncé qu’un « Accent sera mis sur la généralisation de la couverture maladie universelle, la mise en place des plateaux techniques de haut niveau, rigueur accrue dans la gestion des hôpitaux. »

En dépit du coup bas porté par la pandémie à coronavirus, « La Côte d’Ivoire est restée l’une des économies les plus performantes dans le monde » avec un « Taux de croissance évalué à 2% » grâce à « la bonne tenue du cadre macro-économique » qui a maintenu la confiance des partenaires internationaux.

Alassane Ouattara a abordé la « Transformation structurelle en cours pour les produits agricoles que sont l’anacarde, le cacao et l’hévéa. »

Le Chef de l’Etat ivoirien ne pouvait ne pas aborder le volet des infrastructures routières. De « Nouvelles routes bitumées, achevées, malgré la conjecture économique » ont été réalisées, s’est réjoui d’Alassane Ouattara qui a indiqué « l’intensification de nos activités et nos interventions porteront sur 1313 Km de route à bitumer, 33 ponts et échangeurs » à construire.

Le Chef de l’Etat a rappelé que les travaux du « Quai céréalier lancés en 2020 permettront la sécurité alimentaire dans notre pays et dans la sous-région. »

Il s’est réjoui qu’une « plus large proportion de la population bénéficie de la Couverture maladie universelle. »

L’école a été prise en compte dans le discours à la Nation du Chef de l’Etat. « A compter de janvier 2021, les frais COGES seront pris en charge par le gouvernement et les collectivités en vue de soulager les parents d’élèves et favoriser un accès à tous les enfants » à l’école.

Il a surtout soutenu que « Le programme social se poursuivra » avec un accent mis sur l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes.

Le taux de pauvreté grâce aux efforts du gouvernement est passé de « 55% en 2011 à 39,04% en 2018 et devrait continuer à baisser et se situer aux environs de 35% en 2020, revenu par habitant a presque doublé, 1213 dollars US à 2000 dollars US » s’est satisfait Alassane Ouattara.

Autre champ de bataille dont il a décidé de faire un créneau, « La lutte contre la corruption » qui sera renforcée.

ARS

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)