Suivez nous sur:

Actualité

 Hamed Bakayoko exhorte la jeunesse au travail et à la non violence 

Publié

le

Le Premier ministre a rencontré les porte-voix de la jeunesse ivoirienne pour un échange direct sur leurs préoccupations

Le lundi 14 septembre 2020, à la salle Anoumabo du palais de la culture le Premier Ministre, Hamed Bakayoko a eu une rencontre avec les jeunes de Côte d’Ivoire pour entendre leurs différentes préoccupations. Il les a exhortés à la non violence.

300 associations de jeunes politiques et apolitiques  étaient présentes à cette première rencontre avec  le Premier Ministre. Elles étaient structurées en quatre groupes, à savoir les faîtières, les organisations  de groupements  de partis politiques, les groupements d’étudiants, les groupements de la société civile et les ONG. Tour à tour les 10 représentants de ces quatre groupes ont exposé leurs différentes préoccupations à Hamed Bakayoko. Ce sont entre autres le financement de projet, la question de la femme, la situation quotidienne des élèves et étudiants en Côte d’Ivoire. Ces jeunes ont tenu à dire au Premier Ministre qu’ils ne prendront plus jamais les armes.

 « J’ai eu le même vécu que vous, je connais vos souffrances, je connais  vos réalités », a soutenu le Premier Ministre.  « Je connais la difficulté que vous rencontrer pour avoir le parrainage des ministres pour vos activités . Je sais la faim, la soif que vous endurer. Il y a certains qui n’auront même pas de transport de retour. Moi aussi j’ai connu tout cela » a reconnu Hamed Bakayoko.

« Je vais demander à tous les ministres de veiller à ce que nous ayons des actions concrètes envers vous les jeunes. » a-il annoncé.

Par ailleurs, il a demandé la liste de tous les jeunes qui étaient présents dans la salle afin qu’ils puissent bénéficier des aides déjà en place et à venir. En effet ,en plus des subventions existantes, la Banque Africaine de Développement (BAD) vient de décaisser 45 milliards de Francs CFA et la Banque Mondiale, un montant de 60 milliards FCFA pour les jeunes de Côte d’Ivoire, selon Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko exhorte cependant la jeunesse à une bonne gestion de ces fonds.

« Je vous en prie, même si on vous donne cet argent, au lieu de travailler avec, vous le gaspillez dans les maquis, vous n’aurez pas avancé mais échoué. Prenez vos destins en main. Moi aussi j’ai fait tous les petits boulots que vous connaissez, mais aujourd’hui je suis Premier Ministre. Chacun  de vous peut devenir Hamed Bakayoko, mais c’est par le travail” a-t-il exhorté les jeunes.

Pour finir il a sensibilisé la jeunesse à ne pas céder à la violence. «  Quand la nuit nous sommes là pour passer des accords, vous n’êtes pas là. Mais quand c’est gâté il vous font appel pour brûler deux ou trois bus. Il vous filme pour mettre sur les réseaux et quand les services de sécurité font  leur travail et les interpellent, c’est nous les parents viennent voir. Ceux qui les ont appelés disparaissent. La violence n’a jamais fait prospéré une nation” a soutenu Hamed Bakayoko.

Mohamed CAMARA

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ FEMZELL MEDIA SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)