Suivez nous sur:

Actualité

Gouvernement- Qui est Mahi Clarisse?

Publié

le

Après Auguste Miremont, Bin-houyé vient d’avoir un membre de gouvernement dans l’histoire de la Côte d’Ivoire indépendante. Et il a fallu encore Alassane Ouattara pour témoigner sa reconnaissance à cette localité et à Mahi Clarisse qui a su maintenir haut le flambeau du RHDP, dans cette région du Tonpki Sud dont la quasi totalité des sièges électifs aux dernières élections législatives, ont bénéficié à l’opposition, représentée par l’UDPCI dans cette partie du pays.
Si le leader politique qu’elle est n’est pas nouvelle sur la place politique nationale, elle est peu connue de l’ensemble de ses compatriotes. Lumière sur une dame efficace.
Clarisse Mahi est titulaire du Diplôme de Cadre Supérieur de Sécurité Sociale obtenu en 1987 à Paris (CIFOCSS / CNESSS) et d’une  Maîtrise en Droit / carrières judiciaires (Université Nationale de Côte d’Ivoire) en 1984. Ce, après un cursus scolaire sanctionné d’un  BAC A4 au  Collège Notre Dame Des Apôtres du Plateau en 1979.
Kayo Slaha Clarisse epse MAHI est un cadre supérieur de la sécurité sociale. Avant sa nomination au gouvernement, Kayo Slaha Clarisse epse MAHI était la directrice adjointe de la caisse nationale de prévoyance sociale où elle a fait toute sa carrière. Après un bref passage en tant qu’Agent temporaire à la Direction de la formation continue / ENA de Janvier 1986  à mi-mars 1986, elle dépose ses valises à la CNPS où elle gravit des échelons.
Elle débute comme  Attachée de Direction à la Direction Centrale des Etudes et des Relations Internationales de la CNPS de 1987 à 1990. Ensuite Chef du Service Contentieux des Prestations et Réglementation de la CNPS de Janvier 1991 à Mars 1992.  De septembre 1992 à Mars 1998, elle est  Attachée de Direction à la Direction Régionale Abidjan Sud. Après la direction régionale d’Abidjan Sud, elle est bombardée Chef d’Agence CNPS- Adjamé de Mars 1998 à Mars 2001.
Travailleuse sur tous les bords, elle devient Chef du Département Recouvrement de la CNPS en Avril 2001 jusqu’en  Mars 2003. Mahi Clarisse ne va pas s’arrêter là. Ses patrons lui faisant confiance, elle est nommée le 1er Avril 2003 et jusqu’au 23 décembre 2012 la responsable de la cellule juridique et du contentieux de la CNPS.
Dans son ascension, elle est bombardée inspecteur chef de la CNPS le 24 décembre 2012 avant d’être promue Directrice générale adjointe de ladite structure.
Née le 1 er janvier 1960 à Toulepleu, Kayo Slaha Clarisse epse Mahi est mère de 5 enfants dont une fille et 4 garçons. Elle est musulmane. C’est une femme pour qui la sécurité sociale n’a point de secret. On peut affirmer sans risque de se tromper que le président Alassane OUATTARA a mis la femme qu’il faut à la place qu’il faut.
Dans la vie associative, Mahi Clarisse est  Secrétaire Général de l’UAM (Union Africaine de la  Mutualité,  Vice-Présidente de l’AMS-CI (Alliance des Mutuelles Sociales  de Côte d’Ivoire),  Vice-Présidente du Mouvement pour la Défense des Valeurs de la Nation, Vice-Présidente de l’ONG Internationale « Solidarité Mondiale / World Solidarity », Présidente de la Mutuelle KOA-DELA (Mutuelle de Développement des Villages du Centre de GUIAMAPLEU S/P BIN-HOUYE,  Membre de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire et  1er Secrétaire Général Adjoint du Syndicat National des Agents de la CNPS (SYNA-CNPS).
Au plan politique,  Mahi Clarisse est membre fondateur du RHDP, membre du directoire de ce parti. Elle a piloté des mains de maître la campagne du président Alassane OUATTARA lors de la récente élection présidentielle du 30 octobre 2020 dans le Tonkpi Sud malgré les embûches innombrables sur son chemin. Elle fut députée de Bin-Houye- Goulaleu de 2011 à 2016,  Présidente de la Commission Recherche, Science, Technologie et Environnement de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Vice-Présidente de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI),  Présidente du Mouvement des Femmes Actives de l’UDPCI (MOFAC), anciennement Attachée de cabinet de feu Robert GUEI,  président de l’UDPCI.
Solange Oulaï

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)