Suivez nous sur:

Actualité

Développement- Vagondo Diomandé réhabilite des infrastructures à Gbablasso

Publié

le

Exposés à toute sortes d’intempéries, les élèves de l’école primaire publique 1 de Gbablasso apprenaient dans un environnement insalubre avec des toitures de salle de classe perforées et les terrasses dégradées.
De même, le centre de santé et le logement du directeur de l’école étaient dans un état de dégradation très avancé. Aujourd’hui, c’est un lointain souvenir. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo Diomandé vient de réhabiliter ces infrastructures au grand bonheur de la population, dont la remise des clés s’est déroulée ce vendredi 15 janvier 2021.
<<Nos enfants fréquentaient dans des conditions très difficiles. L’école était très dégradée. Les toits, le sol, tout était abîmé. Une fois que les périodes de pluies arrivent, c’est avec beaucoup de peine que les enfants suivent les cours. La pluie les mouillent et certains perdent leurs fournitures. Certains parents retiennent leurs enfants à la maison pour éviter le pire>>, explique Diomandé Drissa.
De même, une femme raconte le calvaire que les patients rencontraient au dispensaire. <<Le centre de santé était sale et délabré. Quand tu rentres dans la salle de consultation, tu as plus mal. C’était un endroit vraiment exécrable. Les plafonds pendaient partout. Le spectacle était désolant>>, se souvient dame Massiami. Aujourd’hui, tous ces souvenirs sont loin derrière, grâce à Vagondo Diomandé. L’école, le dispensaire et le logement du directeur ont reçu des soins appropriés.
<<Aujourd’hui, est un grand jour pour nous. Cette cérémonie de remise de clés des infrastructures réhabilitées à un double sens. Premièrement, nous formulons des remerciements au ministre Vagondo qui a parrainé l’intronisation de notre chef de village. Deuxièmement, lui transmettre toute notre gratitude pour avoir donné à nos enfants et nos parents des cadres propices pour apprendre et se soigner. Merci pour cette attention particulière à notre égard>>, a indiqué Touré Gompou Basile porte-parole des cadres de Gbablasso.
Terminant, le porte-parole des cadres a plaidé pour l’érection du village en sous-préfecture, la construction de la deuxième école primaire et une maternité.
Au nom du ministre de l’intérieur et de la sécurité, le sous-préfet de Biankouma, Alliali Hervé a invité les parents à mettre les enfants à l’école. <<Il me charge de vous dire qu’il sera parmi vous très bientôt. L’école a une place importante dans sa vie car c’est grâce à l’école qu’il est ce qu’il est aujourd’hui. Il me charge de vous dire de mettre les enfants à l’école>>, a-t-il conseillé.
Aussi, a-t-il fait savoir que <<le développement de Biankouma lui tient à cœur. La cohésion sociale est le socle de tout. Vous, ses frères et soeurs vous devez cultiver et consolider la cohésion sociale pour lui permettre de mettre en œuvre ce qu’il a pour la région.>>
Solange Oulaï

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)