Suivez nous sur:

Actualité

Défense- Les dépouilles des soldats ivoiriens tués au Mali à Abidjan demain à 17h

Publié

le

Tués en opération au Mali, dans le cadre de la mission des Nations Unies pour la sécurisation du nord Mali, (Minusma) les dépouilles des soldats ivoiriens, seront de retour à Abidjan vendredi 22 janvier, a appris laurore.net.

Les dépouilles des soldats tués par un engin explosif, en opération dans le nord du Mali, le 13 janvier 2021, seront rapatriés à Abidjan où des honneurs militaires leur seront rendus, a confirmé l’état-major général des Armées. L’arrivée est prévue pour 17h GMT à l’aéroport, côté GATL.

Les dépouilles mortelles des soldats tués au Mali, arrivent ce vendredi 22janvier au GATL, à Abidjan Port-Bouët. Une  cérémonie d’honneur aux corps, sera organisée le lundi 25 janvier à l’État-major des armées à 9h au plateau.

Le Sergent-Chef BAKAYOKO Adama du 3ème Bataillon d’infanterie ; le Sergent GUIEGUI Armand du 1er Bataillon d’infanterie  et le Caporal BAMBA Moustapha des Forces Spéciales ont perdu la vie en opération au Mali, mercredi 13 janvier 2021.

Le Premier Ministre, Ministre de la défense, Hamed Bakayoko, a dans un communiqué rendu un hommage aux soldats tombés au front. Il « s’incline devant la mémoire de ces soldats tombés au champ d’honneur, présente ses condoléances à leurs familles et à l’ensemble des armées. Il exprime sa compassion aux blessés et leur souhaite un prompt rétablissement, tout en apportant son soutien à leurs camarades encore présents sur le théâtre des opérations. »

Selon le communiqué de l’état-major général des Armées, « mercredi 13 janvier, aux environs de 12 h 30 GMT, un détachement de casques bleus ivoiriens engagés au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), en mission de reconnaissance, a été l’objet d’une attaque de Groupe Armée Terroriste à 95 km environ au Sud de Tombouctou. »

« Celle-ci a consisté en l’emploi d’Engin Explosif Improvisé (EEI) au contact duquel un des véhicules blindés a explosé, et de tirs directs. L’ennemi a été repoussé » a précisé le communiqué du Général Lassina Doumbia, chef d’état-major général des Armées ivoiriennes.

Des éléments ivoiriens sont actuellement en formation pour une relève à Tombouctou.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général Lassina Doumbia était auprès des casques bleus ivoiriens de la Minusma à Tombouctou, samedi 16 janvier 2021. Une visite intervenue quelques heures après l’attaque que le contingent ivoirien a subie dans cette localité et qui a fait quatre morts et trois blessés. L’Objectif était de traduire la compassion de toute la nation à ses soldats et encourager ces hommes et femmes engagés dans la lutte contre le terrorisme au mali.

Le contingent ivoirien a subi une attaque djihadiste mercredi 13 janvier 2021.

ARS

 

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)