Suivez nous sur:

Actualité

De violents affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Publié

le

Des combats ouverts éclatent entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh

Ce dimanche 27 septembre, des combats ouverts mettent aux prises les armées arméniennes et celle de l’Azerbaïdjan, apprend-on de France 24.

Des civils et des militaires ont été tués dans de violents combats qui ont éclaté ce dimanche 27 septembre  dans la région du Haut-Karabakh, région frontalière disputée depuis des décennies entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont confirmé l’Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens. Ils s’accusent mutuellement d’avoir lancé les hostilités.

L’Arménie accuse les forces azéries d’avoir tiré des obus sur la région, tandis que l’Azerbaïdjan accuse les forces arméniennes de bombarder des positions militaires et civiles azéries.

Alors que cette région séparatiste et son allié Erevan ont décrété “la mobilisation générale”, le président azéri a promis de “vaincre”. Ce pourrait être un nouveau conflit ouvert.

Le Haut-Karabakh a décrété “la loi martiale et la mobilisation générale pour les plus de 18 ans [pour toute sa population masculine]”, a annoncé ce dimanche le président de la région Araïk Aroutiounian lors d’une séance extraordinaire du Parlement local, selon la présidence.

Emboîtant le pas, le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian a également décrété “la loi martiale et la mobilisation générale en Arménie”. “J’exhorte tout le personnel à se présenter aux commissariats militaires”, a-t-il poursuivi sur Facebook. “Soutenons fermement notre État, notre armée (…) et nous allons vaincre”.

Au bilan, “Des morts et des blessés ont été rapportés parmi les civils et les militaires“, a déclaré la présidence azerbaïdjanaise, tandis que le médiateur public du Karabakh a déclaré qu’il y avait “des victimes civiles [dans la population de la région]”.

Deux hélicoptères azerbaïdjanais ont été abattus, avait indiqué plus tôt le ministère, qui soutient les séparatistes [arméniens d’Azerbaïdjian].

Les deux protagonistes s’accusent mutuellement d’être à l’origine de cette levée de tension. La commuté internationale appelle les deux belligérants à cesser les hostilités.

Mohamed CAMARA, source France 24

Laurore.net

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)