Suivez nous sur:

Actualité

Covid19 : Donald Trump et Melania testés positifs

Publié

le

Le Président des États-Unis Donald Trump a annoncé tôt ce matin du vendredi 2 octobre 2020, avoir été testé positif au nouveau coronavirus. Il a indiqué que son épouse Melania était également dans le même cas.

« Ce soir, @FLOTUS (la première dame des États-Unis) et moi-même a été testé positifs pour le Covid-19. Nous allons entamer notre quarantaine et notre protocole de rétablissement immédiatement. Nous allons nous en sortir ENSEMBLE ! », a déclaré le président américain sur son compte Twitter.

Cette déclaration intervient juste après qu’une de ses proches conseillères, Hope Hicks, ait été testée positive au virus.

Mme Hicks, 31 ans était à bord d’Air Force One avec le président américain lorsqu’il s’est rendu ce mardi 29 octobre à Cleveland, dans l’Ohio, pour participer au débat face à Joe Biden. Elle a également voyagé avec lui mercredi lorsqu’il a effectué un déplacement dans le Minnesota pour un meeting de campagne.

Selon le médecin de la Maison-Blanche, Donald Trump et son épouse « vont tous les deux bien et prévoient de rester à la Maison-Blanche durant leur convalescence ». Le président américain « continuera à assumer ses fonctions », a ajouté son docteur.

Le déplacement de Trump pour un meeting de campagne prévu pour ce vendredi en Floride a été par la même occasion annulée.
Âgé de 74, le président américain n’avait jamais véritablement considéré ce virus. Et pourtant, il fait partie des personnes vulnérables.

Il parcourt son pays sans relâche et participe à des meetings quasiment chaque jour, sans jamais porter de masque. Lors du débat de mardi dernier, il s’était même moqué des précautions prises par son rival démocrate Joe Biden, qui lui ne quitte jamais son masque.

Il faut dire que l’annonce du test positif du président ne lui ait pas favorable. Les contrats à terme sur les actions américaines ont chuté dès la publication sur son état de santé. Dans les échanges de pré-marché, le Dow Jones perdait 1,7% et l’indice élargi S&P 500 1,6%, tandis que le yen, considéré comme une valeur refuge, augmentait par rapport au dollar.

Trump un peu plus d’un mois affrontera le challenger démocrate Joe Biden aux élections présidentielles du 3 novembre.

La pandémie a fait à ce jour plus de 207 000 morts aux États-Unis, de loin le pays le plus endeuillé au monde.

Marie-Brigitte KOMONDI

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)