Suivez nous sur:

Actualité

Campagne présidentielle 2020- La chefferie Baoulé de Bouaké rappelle le pacte Houphouët-Boigny-Péléforo Gon pour la victoire d’ADO

Publié

le

Alassane Ouattara a entamé son périple de campagne présidentielle par Bouaké où la chefferie traditionnelle entend contribuer à sa réélection

Nous sommes avec vous, Alassane Ouattara, mais n’oubliez pas Bouaké qui a besoin d’industrie afin que nos enfants travaillent. Voici résumé la rencontre entre la chefferie traditionnelle, les guides religieux et chefs de communautés vivant à bouaké et le candidat du RHDP.

vendredi 16 octobre 2020, l’espace Orange d’Air France 1 a accueilli la rencontre solennelle entre le candidat du RHDP, Alassane Ouattara et les têtes couronnées au nom desquelles, Nanan N’goran Koffi II, chef de canton fahafouè, a rappelé « l’alliance entre le Centre et le Nord telle que l’ont voulue Félix Houphouët-Boigny et Péléforo Gon Coulibaly. » Au nom de ce pacte, le Centre est prêt pour le retour d’ascenseur « par un vote utile le 31 octobre » a assuré Nanan N’goran Koffi II.

« Que la Côte d’Ivoire solidaire soit une réalité pour un social accéléré en routes, en électrification, en santé, en industrie » a souhaité le chef de canton de Bouaké N’dranouan qui a salué l’honneur fait à Bouaké pour le lancement de campagne du candidat du RHDP.

Jean Claude Kouassi ne pouvait que réitérer le message d’assurance. « Le grand centre vous promet de vous faire élire dès le 1er tour. Cette promesse engage tous ceux qui la donne » a soutenu le coordonnateur RHDP de Gbèkè 2.

Comment pouvait-il en être autrement quand pour la libation, les mânes des ancêtres ont été sollicités pour que ce vœu se réalise sans encombre ?

Au nom des chefs traditionnels, le chef en charge de la libation a assuré que l’engagement pris est sans malice, sans tricherie, rappelant l’importance de Bouaké pour le peuple Baoulé.

Après avoir passé en revue son bilan de gouvernance, Alassane Ouattara a indiqué que « la Côte d’Ivoire est sur les rails, la Côte d’Ivoire avance et nul ne pourra la faire reculer. »

A l’occasion, Alassane Ouattara a soutenu qu’il « n’y aura pas de report d’élection, il n’y aura pas de transition. »

L’opposition ivoirienne a appelé à tout mettre en œuvre pour le blocage du processus électoral en cours. Des affrontements intercommunautaires ont été signalés dans la foulée à Bongouanou, chez Affi N’guessan, président du FPI. Aux jeunes désœuvrés utilisés par l’opposition pour ces besognes, le candidat du RHDP, s’est voulu rassurant : « Alassane Ouattara leur trouvera du travail ».

A.R.S à Bouaké 

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)