Suivez nous sur:

Actualité

Attaque de N’Dotré- Ange Kessy écarte la piste terroriste, voici l’objectif de l’attaque du camp

Publié

le

Ange Kessy, Commissaire du gouvernement, a livré, sur le plateau de 20h la RTI 1  jeudi 22 avril, les premiers résultats de l’enquête ouverte suite à l’attaque du 2e bataillon projetable, basé à N’Dotré, dans la commune d’Anyama.

Ange Kessy a expliqué qu’il ne s’agit pas d’une attaque “jihadiste“.” À ce stade de l’enquête, nous avons deux certitudes. Premièrement, ils (les assaillants) ne sont pas venus pour s’amuser. Ils sont venus pour tuer. Deuxièmement, il ne s’agissait pas d’un groupe de jihadistes. Ce sont des personnes venant en majorité du Liberia qui ont une base arrière bien déterminée”, a révélé le commissaire du gouvernement.

Ange Kessy, au vu d’éléments en sa possession est formel qu’il s’agit d’un “groupe organisé” basé au “Libéria”. “Au moment où on prenait les corps, les portables qui appartenaient aux assaillants crépitaient. Les numéros qui sortaient de ces portables étaient en provenance du Liberia. En s’appuyant sur ces faits nous pouvons dire que ces gens ont leur base au Liberia”, soutient-il.

Au regard donc des éléments ci-dessus cités, il n’a pas manqué de préciser que l’enquête ouverte aura des “répercussions internationales“.

Le colonel Boubacar Sakho, porte-parole de l’armée, a, pour sa part signalé que l’objectif des assaillants n’était pas de “prendre le camp” mais de s’emparer “des armes et munitions”.

I.T

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)