Suivez nous sur:

Actualité

Agriculture- Le gouvernement fixe le prix bord champ de l’anacarde à 305 cfa/kg

Publié

le

Le prix bord champ de l’anacarde a été fixé à 305 francs, une hausse de 25 fcfa par rapport à l’année 2019. Pour la campagne de l’anacarde qui débute le 5 février 2021, le gouvernement ivoirien a fixé le montant du kilogramme à 305 fcfa.

A l’issue du conseil des ministres le mercredi 3 février 2021, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et des médias, Sidi Touré a indiqué que annoncé le nouveau prix d’achat aux producteurs.

Selon le ministre Sidi Touré, face à la tendance baissière des prix bord champ liée à la pandémie de la COVID-19, qui a entraîné une baisse du prix des amandes, le Gouvernement a apporté son appui à la filière à travers l’octroi « d’une subvention de 100 F CFA puis de 200 F CFA/Kg pour maintenir le prix aux producteurs, soit un total de 34,209 Milliards de F CFA, qui a permis l’enlèvement de 264 985 tonnes de noix de cajou au prix minimum, d’une subvention de 168 F CFA/kg pour aider à combler le déficit de compétitivité des transformateurs locaux, soit un total provisoire de 3,264 milliards de F CFA perçus par 11 transformateurs, qui ont produit et commercialisé 4 060 tonnes d’amandes, équivalant à 20 400 tonnes de noix brutes ».

Ainsi, au terme de la campagne 2020, une production de 848 700 tonnes a été commercialisée contre 634 631 tonnes en 2019, soit une hausse de 33%.

Au total, au prix moyen bord champ de 350 F CFA/kg, ce sont 297 milliards de F CFA qui ont été distribués aux producteurs contre 238 milliards de F CFA en 2019.

Par ailleurs, afin de consolider les acquis de la réforme, « le Conseil a décidé notamment de la poursuite du mécanisme de soutien aux acteurs nationaux pour renforcer leurs capacités de mobilisation de financement », a souligné le porte-parole du gouvernement.

Aussi, pour la campagne 2021 de commercialisation des noix de cajou, qui s’ouvre le 05 février 2021, le Conseil des Ministres a-t-il approuvé le prix plancher obligatoire de 305 F CFA/kg aux producteurs, pour la noix de cajou bien séchée et bien triée, ne comportant aucune matière étrangère.

RSK

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)