Suivez nous sur:

Actualité

Administration- Le gouvernement annonce la transformation digitale de l’Administration ivoirienne

Publié

le

Les manipulations de papier et d’argent dans l’administration ivoirienne vont bientôt prendre fin avec la transformation digitale de l’ensemble des services publics

Le conseil des ministres de mercredi 23 septembre, tenu à Bouaflé, au Centre-Sud du pays a permis au gouvernement de valider la « transformation digitale accrue » de l’administration ivoirienne par, « un programme de numérisation de toute la documentation de l’administration publique, la mise en place d’une plateforme de paiement » des actes administratifs dans ces services publics et « la sécurisation électronique » des finances publiques.

Sidi Tiémoko Touré en a fait l’annonce au cours de la conférence de presse, à la préfecture de Bouaflé, capitale de la Côte d’Ivoire pour quatre jours, au cours de la visite présidentielle qu’entreprend Alassane Ouattara dans la région de la Marahoué, du 23 au 26 septembre.

Le compte rendu du conseil a permis au porte-parole du gouvernement de relever les bons points enregistrés par l’Observatoire du service public qui a reçu et traité 1209 requêtes d’usagers du service public.

La création du département de Ouéllé, annoncé au cours du meeting de fin de visite présidentielle dans la région du Moronou, le 12 septembre dernier, a été acté.

Un bilan de la production énergétique a été établi avec un solde positif excédentaire de 6.4 milliards FCFA entre la production d’électricité et la production de gaz.

Cinq aires marines seront créées en Côte d’Ivoire pour respecter les décisions prises par la 20è Conférence des parties sur la diversité biologique qui permettra de freiner la dégradation des fonds marins et des ressources halieutiques.

Sidi Touré a révélé que le swollen shoot menace la cacaoculture, pilier économique de la région de la Marahoué. Cette région, a-t-il indiqué, suivant rapport présenté par le Préfet de Région, M.Djoman, que « le secteur minier porteur d’espoir est malheureusement menacé par l’orpaillage clandestin ».

A.R.S

NOS PARTENAIRES

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR:

CONTACTEZ-NOUS

NOS CATÉGORIES

A LA UNE

"Si l'abre savait ce que la hache lui réservait, il ne lui aurait jamais fourni le manche" (Proverbe africain)